Metz Métropole soutient la recherche climatique

© Metz Métropole

Le mercredi 16 septembre dernier, Metz Métropole a annoncé le lancement d’un drone pour mesurer les ilots de chaleur urbain à la Place Coislin, à la capitale mosellane.

Voulant apporter une contribution au domaine climatique, Metz Métropole soutient activement le travail de recherche de Nassima Hassani. Cette dernière est une doctorante en cotutelle des Universités de Lorraine et de Casablanca. Elle travaille sur le sujet des « ilots de chaleur urbain (ICU) de Metz Métropole ». Menée au sein de l’Université de Lorraine, sa thèse doctorale s’articule autour de 3 grandes thématiques : diagnostiquer les ilots de chaleur, les modéliser, et enfin, les articuler avec les politiques publiques du territoire messin.

Un partenaire de recherche

Etant un partenaire technique et institutionnel de la thèse, Metz Métropole a signé une convention de partenariat en mars 2019, pour 3 ans. Dans ce cadre, un premier vol de drone très concluant a été expérimenté en 2019 sur le Plateau de Frescaty. Le second s’est déroulé en milieu urbain, sur la place Coislin à Metz le 16 septembre dernier.

Les résultats de la thèse seront directement utilisés par les élus de la Métropole et de ses communes, pour définir les politiques publiques en matière de transition énergétique, d’aménagement, d’urbanisme, d’espaces publics et de mobilité, et de nature en ville.