Une boîte à outils version bancaire renforcée

Marc Thirion, directeur du réseau entreprises et financements spécialisés de la BPALC, Bernard Nicaise, directeur du réseau Est de Bpifrance et Christine Meyer-Forrler, mandataire en charge de la banque des décideurs en région pour la CEGEE viennent de signer une convention de partenariat pour favoriser le développement des entreprises à l’export.

L’exportation est une opportunité de croissance pour les PME et ETI, encore faut-il qu’elles soient réellement accompagnées et épaulées notamment en matière de risques financiers. Histoire de renforcer cette donne, Bpifrance, la BPALC (Banque populaire Alsace Lorraine Champagne) et la CEGEE (Caisse d’Épargne Grand Est Europe) viennent de signer une convention, le 13 octobre dernier, dans les locaux nancéiens de Bpifrance.

«Plus l’entreprise est ouverte à l’international, plus elle est résistante.» La formule de Christine Meyer-Forrler, mandataire en charge de la banque des décideurs en région de la CEGEE (Caisse d’Épargne Grand Est Europe), est bien choisie le 13 octobre dernier dans les locaux nancéiens de Bpifrance, surtout par les temps qui courent. «La réflexion de l’export se doit d’être menée dans les entreprises. Il est possible d’adapter ces produits à l’international.» Avec Marc Thirion, directeur du réseau entreprises et financements spécialisés de la BPALC (Banque populaire Alsace Lorraine Champagne) et Bernard Nicaise, directeur du réseau Est de Bpifrance, elle vient de signer une convention de partenariat, en déclinaison d’accords nationaux pris il y a quelques temps entre les trois organismes. Objectifs affichés : favoriser le développement des PME et ETI régionales à l’international.

Mise en synergie

«Le commerce extérieur national va mal et pour l’année prochaine, les choses ne devraient pas s’arranger. Il est nécessaire de renforcer notre accompagnement à l’international des entreprises de notre territoire», explique Marc Thirion. «L’exportation est une opportunité de croissance mais il se doit aujourd’hui de mettre en synergie nos outils et nos moyens pour permettre un accompagnement optimal», assure de son côté Bernard Nicaise. «C’est une véritable boîte à outils que nous proposons aujourd’hui qui va permettre à nos différents chargés d’affaires d’être encore plus armés pour accompagner leurs clients entreprises à l’exportation», assurent les signataires. En s’associant à Bpifrance, la BPALC et la CEGEE renforcent leur dispositif d’accompagnement et élargissent les solutions proposées, notamment matière de financement de garantie. La convention signée le 13 octobre comporte quatre axes majeurs : l’organisation de manifestations communes régulières auprès des entreprises souhaitant se développer à l’international, l’intensification des synergies entre les réseaux et la mise en relation systématique des experts, l’accompagnement coordonné des entreprises en recherche de solutions techniques et financières et la présentation des produits et services d’accompagnement à l’international. «Notre expertise va pouvoir être renforcée et nous allons pouvoir diffuser cette offre auprès des différents acteurs économiques du territoire pour permettre de sécuriser les opérations à l’international», assure Christine Meyer-Forrler.

Emmanuel VARRIER

«Plus l’entreprise est ouverte à l’international, plus elle est résistante.»

Christine Meyer-Forrler, mandataire en charge de la banque des décideurs en région de la CEGEE.