Un quintet mosellan du PeeL à l’honneur

Organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le prix Pépite vise à reconnaitre l’engagement des jeunes entrepreneurs. Le concours 2020 des Pépite a mis en avant huit lauréats pour le prix régional et national, issus du PeeL. Cinq Mosellans figurent dans cette liste de talents.  

Benjamin Delcourt, étudiant à l’ENSAM à Metz, propose un système de protection balistique modulaire, léger et flexible pour les soldats ou personnels humanitaires en zone de conflit, sous le nom de Pangolin. Il est accompagné dans son projet de Omar Abdelhamid, Quentin Du Réau et Clément Saglio. Marie Eppe, étudiante en D2E à l’IAE Metz School of Management, travaille sur le projet In Extremis. Il s’applique à éviter le gaspillage alimentaire avec une gamme de produits réalisés avec les surplus des industriels agro-alimentaire. Jean Massou, étudiant à l’UFR Mathématiques, Informatique, Mécanique de Metz, Ingénieur Méca GC, a imaginé Br’eye, un jeu ludique pour favoriser l’apprentissage en autonomie du braille. Arnaud Tonon, étudiant en D2E à l’IAE Metz School of Management, développe une solution basée sur l’intelligence artificielle pour améliorer le geste sportif. Il travaille sur ce projet, Sport Performance, avec Dino Mattioni et Aurélien Schwab. Charles-Antoine Robert, étudiant en D2E à l’IAE Metz School of Management, est porteur du projet Anam’note. Il est également prix Pépite National, ayant eu l’idée de créer un environnement numérique médical optimisé grâce aux technologies issues de l’intelligence artificielle et des sciences cognitives. Charles-Antoine Robert travaillait en équipe avec Romain Didier et Paul Renoult.

Dans le cadre de la crise sanitaire 

Les trois autres prix régionaux sont issus d’établissements nancéiens. Apolline Collet, étudiante en Master Ingénieur, spécialisé Matériaux et Gestion de Production de l’Ecole des Mines de Nancy, a conçu un service d’éco-location dédié aux vacances des tout-petits de 0 à 3 ans, baptisé Ewig. Taha Daanoun, étudiant en Master Ingénierie Mathématiques pour la Science des Données de la Faculté de Sciences et Technologies de Nancy, propose à travers Dataera, une optimisation du référencement d’une page web avec des outils d’intelligence artificielle. Zakaria Lofti, étudiant en Master Management et Administration des Entreprises à l’IAE Nancy School, Of Management, présente Dreaming School, un projet innovant dans le domaine de l’enseignement des langues étrangères. Enfin, un prix national spécial pour le projet le plus innovant en lien avec la crise de la Covid-19 a été remporté par Emeline Gary et son équipe composée de Emeline Jacot, Nathan Wuj et Martin Doguets, étudiants en master ingénierie de la santé parcours ingénierie ingénierie biomédicale à Nancy, pour la création de l’association SIS Team Nancy pour Sciences et Ingénierie de la Santé – Technologie et Expertise en Application Médicale – Nancy. Ils sont conçu un prototype d’insufflateur automatisé ROne. Un système respiratoire automatisé – commande à l’aide de brassards à tension – avec des pièces disponibles en milieu hospitalier. Le but est de potentiellement suppléer un respirateur, appareil nécessaire pour la prise en charge des patients en détresse respiratoire.