L’hôpital Robert-Pax s’apprête à la dégradation de la situation sanitaire

L’hôpital Robert-Pax de Sarreguemines se mobilise en interne pour anticiper l’ aggravation de la situation sanitaire. De nouvelles mesures seront ainsi adoptées en fonction de la propagation de la pandémie du coronavirus.

Suite à la dégradation de la situation sanitaire ces derniers jours, l’hôpital Robert-Pax de Sarreguemines a réactivé sa cellule opérationnelle de crise. Cette dernière se réunira dorénavant une à deux fois par semaine. L’objectif étant de se préparer à l’éventuelle hausse des cas positifs accueillis et d’adapter les mesures en parallèle avec les dernières mises-à-jour épidémiologiques. Le centre hospitalier mosellan est aussi dans l’obligation de doubler d’ici le 15 novembre prochain, sa capacité d’accueil en réanimation.

Les nouvelles mesures adoptées

Depuis le vendredi 23 octobre dernier, les visites publiques ont été restreintes. D’ores-et-déjà, une seule visite est autorisée par jour pour une durée maximale d’une heure. Les enfants, quant-à-eux, sont strictement interdits d’accéder aux services de l’établissement, y compris en maternité.  Grâce à la réactivation de la cellule de crise, d’autres mesures seront également mises en vigueur si la situation sanitaire l’oblige. L’hôpital pourrait notamment relancer le plan blanc permettant de déprogrammer les congés, reporter des interventions chirurgicales ou encore annuler certaines consultations médicales.