Cassini Avocats abat la carte des synergies

Guillaume Charroyer, juriste, responsable droit du patrimoine, Henri Pasi et Jean-François Remy, avocats membres associés de Cassini Avocats.

Nom de code : Cassini Avocats. Signe particulier : GIE (groupement d’intérêt économique) constitué d’avocats indépendants exerçant en commun dans l’agglomération nancéienne et rayonnant à l’échelle régionale (Lorraine et Alsace) et nationale. Domaines d’intervention : le droit des sociétés, commercial, fiscal, patrimonial, association et environnemental. Après sept ans de collaboration commune, Henri Pasi et Jean-François Remy, les avocats pilotes du GIE, entendent imposer leur «marque» en toute humilité et efficacité.

«Il faut s’imprégner du terrain pour mener les bonnes réflexions, élaborer la bonne stratégie et la mettre en œuvre par l’adoption des meilleures décisions.» Henri Pasi et Jean-François Remy, les deux avocats associés pilotes de Cassini Avocats (basé du côté de la rue André Bisiaux à Maxéville) sont sur la même longueur d’onde depuis longtemps. Issus de la même promotion d’avocats, puis collègues, les deux compères ont décidé depuis sept ans de voler de leurs propres ailes et mettre en commun leurs compétences. Aujourd’hui, ils concrétisent cette synergie en créant leur «marque» : Cassini Avocats sous la forme d’un GIE (groupement d’intérêt économique).

Hommage à la famille Cassini

 «Le choix de notre nom est une évidence pour nous ! C’est un hommage à la famille Cassini, dynastie de géographes ayant œuvré avant la Révolution française et sur trois générations pour l’établissement de la carte de l’Académie. Ce document, également appelé Carte de Cassini, est la première carte topographique et géométrique établie à l’échelle du royaume de France dans son ensemble. Elle constitue pour l’époque une véritable innovation et une avancée technique décisive (…). Certaines professions tirent, encore aujourd’hui, le plus grand enseignement des travaux accomplis à cette époque par cette famille. C’est le cas notamment en droit de l’environnement, qui est l’une des compétences développées et proposées par notre groupement», explique le duo fondateur de ce GIE version avocats.  Leurs deux cabinets demeurent indépendants mais mettent en commun leurs compétences et celles de leurs collaborateurs (Guillaume Charroyer, juriste du cabinet d’Henri Pasi responsable du droit patrimonial, Pauline Lordier, avocat collaborateur du cabinet d’Henri Pasi, Thibault Brunner, avocat collaborateur du cabinet de Jean-François Remy, et leurs assistantes et secrétaires : Zahra Sahel et Lusya Yildirim). Droit des sociétés, droit fiscal, droit de l’environnement et des énergies renouvelables, droit patrimonial, droit des professions libérales et des entreprises individuelles, droit des procédures collectives, droit économique et des contrats, droit des associations, de la solidarité et de la coopération, le spectre est large et complet avec une approche multi-compétences affichées. «Le droit des affaires est de nature pluridisciplinaire. Nous avons à cœur d’intervenir dans nos domaines de compétences respectifs, guidés par l’ensemble de nos valeurs en permettant à nos clients respectifs de bénéficier de la synergie offerte par le regroupement des compétences et par le soutien de l’ensemble de nos partenaires professionnels.» Il ne restait juste qu’à mettre une «marque» sur un champ de compétences au rayonnement régional et national, c’est aujourd’hui chose faite !

Emmanuel VARRIER